L'automutilation

You are here

Définition

L'automutilation prend lieu lorsqu’un individu inflige intentionnellement des dommages à son corps. Environ une personne sur cent se blesse de cette manière. Les femmes s’automutilent plus que les hommes.1, 6

Voici quelques exemples de comportements liés à l’automutilation1, 3, 6:
  • Se couper (par exemple en utilisant une lame de rasoir, un couteau ou un autre objet tranchant pour couper la peau)
  • Se frapper soi-même ou frapper des objets (comme un mur)
  • Se brûler avec des cigarettes, des allumettes ou des bougies
  • S'arracher les cheveux
  • Passer des objets à travers les orifices du corps
  • Se casser les os ou se faire des bleus
Beaucoup de gens se coupent parce que cela leur donne un sentiment de soulagement. Certaines personnes se coupent pour faire face à un problème. Certains adolescents disent que lorsqu'ils se blessent, ils essaient d'arrêter de se sentir seuls, en colère ou désespérés. 1, 3, 6
Il n'y a pas de moyen sûr d'empêcher une personne de s'automutiler, mais il est bénéfique de réduire les risques en encourageant une personne à demander de l'aide. 3
  • La thérapie psychodynamique : elle se concentre sur l'exploration des expériences et des émotions passées
  • Thérapie cognitivo-comportementale : se concentre sur la reconnaissance des schémas des pensées négatives et l'amélioration des capacités d'adaptation
  • Thérapie comportementale dialectique : peut aider une personne à apprendre des méthodes d'adaptation positives
Financé

Vulnerability, Trauma, Resilience & Culture Laboratory
School of Psychology
Faculty of Social Sciences
University of Ottawa

136 Jean-Jacques Lussier, Ottawa, ON,
Canada, K1N 6N5
613-562-5800 ext. 4459
vtrac@uOttawa.ca