Abus de substances

You are here

Définition

L'abus de substances est la consommation compulsive d'une substance en dépit de ses conséquences néfastes. Les personnes souffrant d'un trouble lié à la consommation de substances (c'est-à-dire la dépendance) sont très préoccupées par la consommation d'une certaine substance, indépendamment des conséquences néfastes de leur dépendance et du fait qu'elle puisse éventuellement prendre le dessus sur leur vie. Les personnes peuvent développer une dépendance à l'alcool, à la marijuana, aux hallucinogènes tels que le LSD et le PCP, aux substances inhalées telles que les diluants pour peinture et la colle, aux opioïdes tels que la codéine et l'oxycodone, à l'héroïne, aux sédatifs, aux hypnotiques et aux anxiolytiques, à la cocaïne, à la méthamphétamine, à d'autres stimulants et même au tabac.

Les symptômes d'un trouble lié à la consommation de substances peuvent comprendre 5 :
  • Diminution de la fréquentation sociale et des performances au travail ou à l'école
  • Avoir des ennuis (bagarres, accidents, activités illégales)
  • L'utilisation de substances dans des situations physiquement dangereuses, par exemple lors de la conduite ou de l'utilisation d'une machine
  • Adopter des comportements secrets ou suspects
  • Changements dans l'appétit ou dans les habitudes de sommeil
  • Changement inexpliqué de la personnalité ou de l'attitude
  • Des sauts d'humeur soudains, de l'irritabilité ou des accès de colère
  • Périodes d'hyperactivité ou d'agitation inhabituelles
  • Manque de motivation
  • Sembler craintif, anxieux ou paranoïaque, sans raison
  • Yeux rouges et pupilles de taille anormale
  • Perte ou gain de poids soudain
  • Détérioration de l'apparence physique
  • Odeurs inhabituelles sur l'haleine, le corps ou les vêtements
  • Tremblements, troubles de l'élocution ou de la coordination
  • Changement soudain d'amis, de lieux de rencontre préférés et de passe-temps
  • Problèmes juridiques liés à la consommation de substances
  • Besoin inexpliqué d'argent ou problèmes financiers
  • Utiliser des substances même si cela cause des problèmes dans les relations
Les gens commencent à prendre des drogues pour se sentir bien ("high"), pour soulager le stress, pour améliorer leurs performances ou simplement par curiosité et même en raison de la pression des pairs. 1
L’abus de substances est évitable. Les efforts d'éducation et de prévention en matière de drogue visant les enfants et les adolescents et impliquant les familles, les écoles, les communautés et les médias peuvent être efficaces pour réduire l'usage de la drogue. 1
L'intervention de la part d’êtres chers comme les amis et la famille incite souvent à un traitement. Un professionnel de la santé peut procéder à une évaluation formelle des symptômes pour voir s'il existe un trouble lié à la consommation de substances. 1

Comme la dépendance touche de nombreux aspects de la vie d'une personne, plusieurs types de traitement sont souvent nécessaires. Les traitements peuvent comprendre 1 :

  • Médicaments, utilisés pour contrôler les envies de drogue et soulager les symptômes graves de sevrage
  • Environnements hautement contrôlés. Exemple : Maisons sobres
  • Thérapie individuelle ou de groupe comme les Alcooliques Anonymes, les Narcotiques Anonymes ou les Groupes familiaux Al-Anon ou Nar-Anon pour les membres de la famille de ceux qui souffrent d'une dépendance
Financé

Vulnerability, Trauma, Resilience & Culture Laboratory
School of Psychology
Faculty of Social Sciences
University of Ottawa

136 Jean-Jacques Lussier, Ottawa, ON,
Canada, K1N 6N5
613-562-5800 ext. 4459
vtrac@uOttawa.ca